Développement durable

Développement durable
Biodiversité, énergie, tourisme, activité humaine, ... Le Parc naturel régional des Landes de Gascogne tente de concilier ces différents intérêts et fait la part belle au développement durable.
L’activité touristique est une composante importante des activités humaines sur le territoire du Parc ; elle concerne près de 300 prestataires et 7000 lits marchands. Elle s’est développée dès la création du Parc, sous forme « d'itinéraires intérieurs » pour valoriser l’arrière-pays littoral. Aujourd’hui, le Parc anime, avec les collectivités et les professionnels de son territoire, une action fédératrice autour des valeurs de l’écotourisme.
Les pratiques des sports de nature sont en plein essor. Sous forme de randonnées douces, elles répondent aux besoins de détente, de santé, et dynamisent la vie locale.
Pratiques motorisées de loisirs et manifestations sportives en milieu naturel sont en expansion. Accompagner les bonnes pratiques, réduire l’impact sur les milieux et les conflits d’usages potentiels tend à garantir l’équilibre entre protection de l’environnement, développement local et cohésion sociale...
La Marque collective des Parcs est au service d’un développement raisonné des activités humaines. Elle propose une reconnaissance et un avantage concurrentiel pour des entreprises en phase avec les valeurs du territoire dans un esprit « gagnant-gagnant ». Cette marque, propriété du Ministère de l'Environnement, bénéficie d'une appellation unique à l’échelle nationale : Valeurs Parc naturel régional.
Depuis 2003, le Parc a conduit diverses actions dans les domaines de l'énergie et du climat. Deux missions se sont succédé, l'une portant sur le développement des bâtiments à Haute Qualité Environnementale (ex : le Pavillon de Marquèze) en 2003-2006, l'autre sur celui des énergies renouvelables (ex : doctrine photovoltaïque) en 2007-2009 ; puis en 2011 un travail a été réalisée sur la préfiguration d'un Observatoire Territorial du Changement Climatique. En 2015, le Parc a répondu a été lauréat de l'appel à projet "Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte" et a lancé élaboration du projet en 2016.