Des jeunes naturalistes, "so api" !

Les jeunes naturalistes du Parc ont fait leur rentrée et ont débuté l'année en s'intéressant au monde des abeilles.

Ils ont été accueillis par Laurent, un jeune retraité apiculteur amateur passionnant. Il leur a expliqué que l'ancêtre commun des abeilles, guêpes et frelons ressemblait à une guêpe. Au tout début, c'était un insecte carnivore mais avec l'apparition des plantes à fleurs, il y eut des spécialisations et les abeilles butineuses sont apparues.

Il leur a appris qu'il existait de très nombreuses espèces d'abeilles, la plupart solitaires. L'abeille qui produit le miel est un insecte social.

Laurent a raconté la vie d'une ruche, en commençant par les ruches naturelles, qui sont des trous d'arbres colonisés par les abeilles.

Dans son jardin, il a quelques ruches qui se rapprochent des conditions naturelles dans lesquelles vivent les abeilles "sauvages". Les insectes se portent bien, ne sont pas agressifs, et bien sûr participent à la pollinisation des plantes du jardin de Laurent et des alentours. Ses abeilles lui donnent entre 6 et 12 kilos de miel par ruche et par an.

Les jeunes ont pu s'approcher sans crainte des ruches en se couvrant toutefois la tête de chapeaux d'apiculteurs pour ouvrir l'une d'entre elles.

Une idée est en train de faire son chemin chez les jeunes naturalistes du Parc et l'animateur du Club... "Et si on mettait une ou deux ruches au Graoux, dont le club nature serait responsable ?"

Laurent est prêt à les aider pour ça, affaire à suivre donc !

clubnature-api