À vélo dans le Coeur du bassin d'Arcachon. Crédit : Charlotte Moutier

À vélo dans le Coeur du bassin d'Arcachon. Crédit : Charlotte Moutier.

Des territoires de Nouvelle-Aquitaine, dont le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, proposent des séjours pour laisser sa voiture au garage !
De nouveaux séjours bas-carbone viennent compléter l'offre proposée depuis deux ans en Gironde et dans les Landes.

Une démarche durable globale

À l’échelle de la Région, le Comité régional du Tourisme de Nouvelle-Aquitaine est à l’initiative de cette démarche de tourisme durable. Réfléchie et conçue dans la volonté de répondre aux différents enjeux du durable, la conception de ces séjours fait appel à la mobilisation des acteurs engagés pour un tourisme responsable. Ainsi, les hébergements choisis répondent à une démarche d’engagement de tourisme durable, ainsi que les activités proposées en lien avec la découverte des patrimoines et le développement local (économie circulaire). Les notions d’inclusion et d’accessibilité sont intégrées dans l’élaboration de ces séjours, au même titre que l’écomobilité qui reste le fondement et l’objectif de ces « séjours bas-carbone ».

Du clé en main pour faciliter la démarche

Côté pratique, il n’est pas toujours aisé à titre individuel de concevoir son propre séjour touristique sans voiture. C’est pourquoi ces formules "clé en main" existent pour qui sait passer le cap, en s’appuyant sur des séjours conçus spécifiquement pour voyager à pied, ou à vélo.

6 nouvelles offres de séjours sans voiture dans le PNR des Landes de Gascogne

Conçus pour un duo ou une famille, peu importe la saison, les offices de tourisme Cœur de Bassin, de Gujan et d'Arcachon ont élaboré deux séjours-types de cinq jours autour du Sud bassin d'Arcachon, en collaboration avec Gironde Tourisme. Arriver par une gare et repartir d’une autre gare, tout en réalisant une courte itinérance à vélo (maximum 20km/jour) ponctuée de visites et d’activités, ce sont deux formules cyclo qui sont proposées aux aventuriers. La location des vélos est prévue de l’arrivée à la fin de l’itinérance.

Juin 2024 aura vu le lancement de trois nouvelles escapades sans voiture sous le signe de la musique autour du bassin d’Arcachon. Dans le cadre des concerts proposés par le festival « les Escapades musicales », l’office de tourisme du Cœur de Bassin a élaboré 3 courts séjours (de trois jours) à réaliser pendant ce temps fort musical annuel. Au programme : découverte des paysages, d’artisans passionnés et engagés, dégustation de produits locaux, le tout couronné par une soirée musicale avant de rejoindre son hébergement en vélo via la piste cyclable.

Je découvre ces séjours

Enfin, un séjour en Val de Leyre proposé par l’office de tourisme et réalisable à l’année permet de combiner les transports en commun et le déplacement à vélo pour se rendre aux différentes activités et animations proposées sur deux jours.

Séjour nature et culture dans le Val de l'Eyre

Une tendance à voyager autrement

Ces séjours au format court permettent de s’initier au « sans-voiture » en y allant piano-piano. On a encore beaucoup à déconstruire des années du « tout voiture » où on ne s’interrogeait plus vraiment sur la possibilité d’envisager des vacances sans sa voiture. Mais la tendance est au retour en arrière. Certains publics s’interrogent sur la possibilité de le faire, c’est un constat qu’on observe de plus en plus fréquemment sur notre territoire. À vélo, à pied, à cheval, les demandes sont de plus en plus nombreuses. Les modes de déplacement sont ré-interrogés.

Avec l’aide de ses partenaires, le Parc naturel est heureux de pouvoir contribuer à cette demande émergente pour proposer de "nouvelles" formes de voyager.

Si 70% des gaz à effet de serre du tourisme proviennent des transports, l’un des leviers du tourisme durable est de réfléchir et de proposer des alternatives ; ces séjours bas-carbone en font partie.

D’autres séjours côté Landes et Gironde chez nos hébergeurs engagés dans l’écotourisme (Réseau Imaginaterres).

 

Logo séjours bas carbone

« L’important ce n’est pas la destination, c’est le voyage » Robert Louis Stevenson.