Descente en itinérance sur la Leyre

Descente en itinérance sur la Leyre. Crédit photo : Frédéric Gilbert

La rivière est un milieu naturel. La vigilance doit donc toujours vous accompagner !

L'été est (enfin) installé !

Les conditions sanitaires se sont allégées et les activités de plein-air ont repris pour le plus grand nombre. Et c'est tant mieux ! Le beau temps est propice aux sorties et le bénéfice des randonnes en pleine nature n'est pas à démontrer.

Le niveau d'eau de La Leyre est désormais stabilisé

Bien bas depuis le 15 juillet, il permet des descentes en canoë plus faciles qu'en tout début de saison.

Cette activité, dite "à risque", mérite toujours de l'attention et de l'adaptation, car elle se pratique en milieu naturel, car la Leyre n'est ni une piscine ni un "aquaplouf" !

Pour s'assurer de l'inconstance des conditions de pratiques, pensez à toujours vous renseigner sur :

  • Le niveau d’eau 

Le débit de la rivière oscille entre niveau jaune et orange :  visible ici ! 

Le niveau de "couleur jaune" permet d'envisager une navigation sécurisée, car le courant est moins fort sur d'éventuels embâcles encore présents. Restez toutefois vigilant aux alertes oranges et aux orages, accompagnés parfois de coups de vents et de pluies pouvant faire gonfler le débit et donc, faire monter le niveau d'eau.....  Surveillez donc la météo.

  • L'état de la rivière  

La  Leyre a fait l'objet d'un chantier de dégagement d'avant saison, quand le niveau était bas pour intervenir efficacement (ce qui fut pas toujours aisé en juin). L'état des parcours, conjugué à la hauteur d'eau de la rivière, exigent un niveau technique de navigation adapté aux conditions.

Depuis les dernières crues, le lit de la Leyre a changé de physionomie :

Leyre paisible-FG-PNRLG-400
    • le lit s'est fortement creusé car le sable a été expulsé sur les berges par les forts courants ;
    • les trous d'eau sont donc bien plus fréquents, notamment sur le tronçon Moustey Saugnacq et ceux plus en aval;

Ainsi, en plus du savoir nager (obligatoire), le port du gilet est indispensable pour tous !

Choisissez bien vos parcours :

Renseignez vous auprès des prestataires pour connaître les parcours les plus adaptés à votre expérience. Voir aussi cette page sur les parcours

L'état des parcours et les tronçons nettoyés sont accessibles dans les bulletins édités sur cette page dédiée à l'entretien du cours d'eau

Deux interventions sont encore programmées :

  1. entre Moustey et Saugnacq le vendredi 23 juillet
  2. en aval du pont de Lamothe, à marée basse, le mercredi 21 juillet

Suivi :  Laurent Dégrave, technicien rivière au PNR des Landes de Gascogne

Rappel à tous : Une sortie en pleine nature... ça se prépare !

Aucun doute sur les bénéfices d'une sortie en plein : santé, bien être, sentiment de liberté, respiration...

Pour autant, il y a deux conditions à ne pas oublier :

  1. Connaître le milieu dans le quel vous allez évoluer et ses inconstances
  2. Maintenir les conditions de sa propre sécurité sur tout son parcours

Voir le communiqué ci-dessous avec toutes les bons conseils afin d'éviter un mauvais souvenir !

Et voyez le reportage de France Bleu Gironde :

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/la-leyre-n-est-pas-un-parc-aquatique-1620135273

Dans tous les cas, soyez vigilants et restez prudents!

Les prestataires canoë de la vallée sauront ainsi vous orienter, selon votre niveau de pratique, avec ou sans enfant.

Voir la liste 2021 de tous les socio-professionnels de la vallée de La Leyre sur cette page

Pour les descentes en itinérance, cela vous laisse le temps de bien préparer vos étapes et vos escales. Pensez à réduire au mieux votre chargement !