Les appels à projets 2020-2021

Les appels à projets 2020-2021
L'équipe éducative du Parc propose la Lettre buissonnière pour les jeunes du territoire dans le cadre des écoles - collèges - lycées et centre de loisirs. Une belle opportunité de se projeter pour les équipes enseignantes et des structures jeunesse sur les dynamiques de projets.
Peu connues, souvent mal-aimées, les chauves-souris sont des animaux attachants pour peu que l’on veuille faire l’effort de surmonter la première appréhension.
Cet appel à projets va permettre de découvrir le monde des chiroptères et de participer à une meilleure connaissance de ces petits mammifères volants sur le territoire du Parc.
La vie quotidienne des enfants était bien différente de celle des enfants d’aujourd’hui.
Ce projet se décline en 4 étapes à l’école pour replonger dans l’univers des enfants au début du XXe siècle et d’une séance en fin d’année à l’Écomusée de Marquèze.
Du quotidien auprès de leurs parents aux leçons de choses, en passant par l’écriture à la plume ou les jeux d’antan, autant de moments à expérimenter pour vivre comme « les enfants d’avant ».
La Leyre, le Ciron et les plans d’eau sont une invitation à la pratique du canoë-kayak. Les enseignements dispensés conduisent à l’acquisition de compétences permettant aux enfants de choisir et d’adapter leurs modes de déplacement aux différents milieux et de mettre en oeuvre les procédures de sécurité. Un regard sera porté sur la biodiversité de proximité, les paysages de Leyres.
Ce projet d’EAC va vous amener avec des enfants complices et vous aussi, à l’exploration de votre village.
Cet itinéraire artistique proposé par l’Agence de Géographie Affective se réalisera dans un village de la Haute Lande, mais aussi avec des enfants du quartier du Pérouat à Mont de Marsan.
Deux univers totalement différents, où la relation de l’enfant à son paysage, son cadre de vie n’a sûrement pas les mêmes codes.
Echange inter-Parc : PNR Landes de Gascogne / PNR Millevaches
« Viens dans mon Parc, je te le ferai découvrir. Et moi je le regarderai avec tes yeux ».
Derrière cette phrase simple et chaleureuse se dissimule la philosophie de cet appel à projets.
L’esprit de cet échange est de favoriser une « nature en partage » entre deux classes de Parcs naturels de Nouvelle-Aquitaine, véritables territoires d’exploration pédagogique.
L’automne arrive ! De discrètes petites oies remplissent le ciel et les eaux du Bassin d’Arcachon. Après un long périple, les Bernaches cravant à ventre sombre rejoignent nos côtes en quête de nourriture. C’est le moment pour nous d’aller à leur rencontre et de faire connaissance.
Les Landes de Gascogne sont une des plus importantes zones d’hivernage d’Europe de ce grand migrateur, que nous accueillons de novembre à mars.
Les étudier depuis les années 1970 nous a permis de comprendre leur mode de vie. Ces connaissances sont mises à la disposition des scolaires, pour sensibiliser autour de cet oiseau avec lequel nous partageons notre territoire durant 4 mois d’hiver.

En plein coeur de la forêt des Landes, explorez avec votre classe, le plus grand massif forestier cultivé d’Europe.
Une année pour connaître ce milieu d’une grande richesse, comprendre son rôle dans le maintien de la biodiversité et découvrir la sylviculture.
Rien de très rassurant comme slogan pour un enseignant a proposer un tel projet à ses élèves ! Mais quelle magnifique ressource pédagogique que représente le ciel étoilé, le monde de la nuit. Nous vous invitons avec vos jeunes a explorer le « côté obscur du Parc » : la qualité de son ciel étoilé ! Véritable thématique, nouvelle problématique auquel le Parc travaille actuellement. Les entrées pédagogiques peuvent être diverses.
Le dispositif « Encyclo des mécanos » mis en œuvre par la compagnie de théâtre AMGC, est un outil de partage des idées et du savoir. C’est une méthode pour créer des occasions d’embarquer les élèves et leurs parents dans une exploration sensible et scientifique de nos territoires de vie.
Découvrir un exemple du patrimoine culturel immatériel de notre région : la langue gasconne. Une exploration autour du travail de collecte réalisé par Félix Arnaudin, l’apprentissage des chants, les comptines, jeux de doigts et quelques rudiments de la langue gasconne. Illustration d’une « chanson de neuf » à travers des microcosmes ou des ombres chinoises.
à la porte de l’école, en sous bois, dans un fossé, dans le jardin du voisin, s’exprime la diversité végétale, dans ses couleurs, ses textures, ses formes. On y croise sans trop le savoir l’ingéniosité des plantes pour s’adapter au sol, au climat. C’est dans le bourgeon d’un arbre, la fleur d’une ombélifère, le fruit d’un conifère, le limbe de cette feuille que nous pouvons explorer l’incroyable univers architectural des plantes pour nous en inspirer pour une création.
Au travers de cet appel à projets, nous vous proposons de découvrir la gravure sur des plaques de linoléum, l’impression à la main à l’aide d’une presse dans le but de réaliser un livret botanique sur un papier en fibre de bois.
L’airial comme point de départ pour découvrir, un espace naturel, un mode de vie, une architecture traditionnelle puis, ouverture sur d’autres façons d’habiter partout dans le monde et à partir de toutes ces découvertes et des leçons que l’on en tire, quelles maisons on pourrait imaginer à l’avenir sur ce territoire.