Les Grues cendrées sont arrivées …
En Europe, La Grue niche du Nord de l’Allemagne à la Finlande. En septembre, issues majoritairement de la Scandinavie, elles se rassemblent et aux premières gelées elles empruntent la « voie aérienne » d’une migration vers le Sud-Ouest en formations en V, de jour comme de nuit.

Plusieurs milliers d’oiseaux passent l’hiver dans les Landes de Gascogne, évitant ainsi le franchissement des Pyrénées. Elles trouvent dans notre région les conditions favorables à leur résidence : des refuges pour la nuit et la nourriture glanée sur les champs de maïs environnants.

Des actions partagées en faveur de cet oiseau protégé, grand migrateur européen :

Ces actions sont menées au sein du réseau « Grus Gascogna », et ont pour but d'améliorer la connaissance de l'espèce et d'agir en faveur de sa préservation. Pour en savoir plus se rendre vers la page dédiée aux Grues cendrées sur le site du Parc naturel.

Grâce à ces actions leur observation est désormais possible. Sans accompagnement, il est nécessaire de respecter les bons comportements (vous pouvez ajouter en lien la fiche « vigilance ») à adopter pour ne pas perturber l’environnement des espèces.

La période d’hivernage et de migrations s’étend de la mi-novembre à début mars. Pendant un mois, les Grues sont farouches. Ainsi, la période la plus favorable pour l’observation est principalement centrée sur les mois de décembre, janvier et février.

 Grues cendrées en Landes de Gascogne