Petite Leyre
La Petite Leyre à Sore
Reconnue pour la richesse en espèces et la diversité des milieux naturels, les sites Natura 2000 sont des espaces d’intérêt majeur sur les territoires des Parcs.

Actualités : Le dernier comité de pilotage du site Natura 2000 Leyre s'est tenu en décembre 2018 sous forme d'Assemblée Leyre, regroupant élus, techniciens et usagers communs à la démarche d'entretien de la Leyre. Le comité de pilotage des trois sites Natura 2000 des Lagunes s'est quant à lui tenu au printemps 2019 à Saint-Symphorien. Les bilans d'activité 2016 à 2018 sont consultables en ligne ici. 

Lors de cette assemblée, la charte Natura 2000 de la Leyre a été signée par la commune de Sore, de Mios et de Moustey et par le Parc naturel Régional pour leurs propriétés respectives en bord de Leyre. La Fédération Départementale de Pêche de Gironde, deux entreprises de location de cnaoe-kayak, et quelques propriétaires privées se sont également engagés au travers de la charte Natura 2000.
 

Reconnue pour la richesse en espèces et la diversité des milieux naturels, les sites Natura 2000 sont des espaces d’intérêt majeur sur les territoires des Parcs. Le Parc Naturel Régional compte une dizaine de sites Natura 2000. Le Parc est tout particulièrement investi depuis les années 2000 dans l’animation de quatre sites : les Vallées de la Leyre, les lagunes de Saint-Magne et Louchats, les lagunes de Saint-Symphorien, et les lagunes de Brocas.

Ces sites sont intégrées au réseau européen Natura 2000 comptant plus de 26 000 sites.

Pendant des années, il a été de bon ton de se méfier de Natura 2000, de croire à une ingérence dans les affaires locales ou à une main mise des scientifiques dans la gestion des terres… Le temps a heureusement parlé pour lui et, toute raison gardée, il est dorénavant possible de regarder le chemin parcouru en bonne intelligence entre les différentes parties prenantes, et au bénéfice des habitats naturels et des espèces emblématiques du territoire.

Les vallées de la Leyre et les lagunes du réseau Natura 2000 participent à un effort collectif à l’échelle européenne de préservation d’habitats naturels et d’espèces rares : forêts alluviales, rivières acides et peu minéralisées, landes et tourbières acides, végétations aquatiques, boisements à Chêne tauzin… Les espèces emblématiques ne sont pas en reste, en flore comme en faune : Faux-cresson de Thore, Dichelyme chevelue, Fluteau nageant… Leucorrhines à gros thorax et à front blanc, Cistude, Loutre, Vison, chauves-souris, lamproies, Fadet des laîches…

La conservation des milieux naturels et des espèces prioritaires passent essentiellement par le soutien des activités humaines et des pratiques qui ont permis de les sauvegarder jusqu’à ce jour. Les propriétaires concernés peuvent par exemple s’engager dans une démarche de préservation sur leurs parcelles en s’assurant de rester conforme aux différentes Chartes Natura 2000. Ainsi, le propriétaire ou le gestionnaire s'engage ainsi à maintenir ou mettre en place les bonnes pratiques de gestion des milieux naturels, telles que retenues par l’assemblée du comité de pilotage. Les propriétaires forestiers font le plus souvent appel à la mise en cohérence de leurs documents de gestion forestière avec ces mêmes principes de gestion en bon père de famille, empreints de bon sens. 

Pour aller plus loin, notamment lorsque les actions nécessitent des dépenses nettes, les propriétaires et ayant-droit peuvent avec l’appui du Parc Naturel signer un Contrat Natura 2000. Pendant une durée de 5 ans, le signataire s'engage à réaliser des actions de gestion spécifiques visant le maintien ou la restauration de la biodiversité du site. Les coûts engendrés par ces actions sont financés jusqu’à 80% voire 100% via des subventions de l'Etat et de l'Europe. 

Sur la Leyre comme sur les lagunes, collectivités et propriétaires privés se sont déjà engagés depuis plusieurs années avec des opérations concrètes : réhabilitation de prairie humide ou de landes, maintien d'ilots de sénescence en forêt, aménagements de passages faune, restauration de milieux dégradés, installation de clôtures pour mise en pâturage, ... Les leviers pour agir dépendent aujourd'hui plus de la disponibilité des fonds publics dédiés que de la volonté des habitants du territoire !

D’autres actions sont menées parallèlement à l’échelle des sites Natura 2000, comme l'amélioration des connaissances scientifiques et la mise en cohérence des politiques publiques avec l'accompagnement technique des collectivités et des divers porteurs de projets.

Plus d'infos prochainement sur notre site dédié à Natura 2000 (en cours de réalisation)