La construction bois
Depuis de nombreuses années, le Parc a contribué à réhabiliter l’usage du bois dans la construction, notamment avec le programme de réhabilitation des airiaux. Plus largement, il porte un message répété (Livre Blanc, etc.) pour une approche la plus durable possible de la construction.

Les Landes de Gascogne sont au cœur du plus grand massif de forêt cultivée d’Europe. Et pourtant ici comme ailleurs, il apparaît compliqué d’envisager de construire des bâtiments en bois et encore plus singulier d’utiliser ce matériau pour sa propre demeure…
Cette région aurait-elle oublié son passé ? Les glorieuses années du béton industriel auraient-elles relégué le pin à la seule destination du coffrage ? Ne serions-nous pas en train de maintenir les yeux clos sur une évidence et une pertinence qui pourtant s’avance encore jusqu’à notre porte ?

Durant des siècles, et ce même bien avant que l’on invente cette forêt des Landes de Gascogne, les hommes ont bâti leurs habitations et les constructions indispensables à leur quotidien avec les troncs des arbres qui les entouraient. Que ce soit dans la lande où le squelette colossal des demeures de l’airial était équarri grossièrement, où sur les rives du bassin dont les cabanes des pêcheurs faisaient de la volige et du couvre joint une solution adéquate pour se protéger des rigueurs de l’extérieur, le pin maritime était de tous les services, de tous les usages. Cette « architecture sylvestre » est même devenue au fil du temps un marqueur incontournable et identifié par tous, de l’expression du patrimoine de ce territoire. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil sur les images illustrant ce pays, vous échapperez difficilement aux maisons à colombages de Marquèze ou aux cabanes ostréicoles du bassin…
Reprises de génération en génération, ces constructions ont traversé les époques, preuve s’il en est que le pin, pour peu qu’il ait été correctement mis en œuvre, savait lui aussi se jouer du passage du temps.

Mais cette relation intime qui liait depuis toujours l’habitant à son territoire s’est peu à peu émoussée.

Pour lire la suite, télécharger le dossier Construction bois extrait du Journal du Parc n°57 (automne 2012)

La lettre du bois

La Lettre du bois est un quatre pages dédié à la présentation d’une construction en bois exemplaire réalisée sur le territoire du Parc. Elle met en avant ce qui fait qu’une construction s’intègre bien au territoire, c’est-à-dire lorsque les thèmes de l’architecture, de l’approche énergétique, de l’utilisation de la ressource locale, etc. ont été pris en compte. Elle informe aussi sur la technique de la construction en bois.

Télécharge le n°2

Télécharger le n°1