Mangeoire et mésange
Avec ce protocole de sciences participatives accessible, chacun peut participer…

Observer la nature, c’est souvent au printemps ou en été quand les oiseaux gazouillent à plein poumons ou quand les abeilles bourdonnent. Même s’il est vrai que la plupart des espèces animales et végétales sont entrées en dormance, voire ont disparu pour laisser la place aux générations suivantes au printemps, il n’en reste pas moins que d’autres sont toujours actives. Leur objectif est de se nourrir, suffisamment pour passer l’hiver parfois rigoureux.
L’homme peut aider certaines espèces dans cette quête. Il est par exemple toujours possible de nourrir raisonnablement les oiseaux du jardin avec quelques graines (de tournesol de préférence) ou de boules de graisse, à partir du moment où le froid est vraiment installé jusqu’à fin mars.
Les scientifiques s’interrogent justement sur les comportements avicoles aux mangeoires. Que révèlent-ils ? Prédation, conflit ? Quelle espèce est la plus territoriale ? etc.
Tout à chacun peut faire d’une pierre deux coups en aménageant deux mangeoires dans son jardin et en participant au comptage Birdlab sur smartphone ou tablette.

PAR ICI >>> http://www.vigienature.fr/vigie-manip/birdlab

Les résultats ainsi obtenus, récoltés et traités par le Muséum National d’Histoire Naturelle serviront à découvrir et traduire les scènes qui se passent là sous nos yeux dans le jardin.
Ce jeu est en fait un outil numérique de sciences participatives et chacun peut participer quelles que soient ses connaissances naturalistes.

Alors qu’attendez-vous ?
Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter la LPO Aquitaine ou le Parc Naturel régional des Landes de Gascogne à Belin-Beliet.

À lire :
LPO Aquitaine : https://fr.calameo.com/read/0014859999bac1ff49a64
Birdlab, les premiers résultats :
http://www.vigienature.fr/fr/actualites/birdlab-recherche-scientifique-point-5-ans-apres-demarrage-3697

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.