Syrphe ceinture
grâce aux sciences participatives !

En 2018, le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne (PNRLG) s’est investi à être plus présent sur le territoire du Parc au cœur des communes au plus près des habitants.
C’est pourquoi, un médiateur biodiversité et sciences participatives a été recruté sur la période 2018-2020 dans le cadre d’un contrat de Parc signé avec la région Nouvelle-Aquitaine.

En effet, un parc naturel régional a pour rôle de valoriser et de protéger son patrimoine au sens large. Il consacre alors toute son énergie à partager, à informer, à conseiller et à éduquer. C’est dans cette optique et celle plus particulière de la mission patrimoine naturel que ce travail s’engage. Il s’agit ici de porter les enjeux de la biodiversité du Parc au plus près de ses habitants.

Cette journée de découverte des sciences participatives a choisi de mettre l’accent sur les insectes pollinisateurs car elle s’inscrit dans un contexte plus large de prise de conscience d’érosion de la biodiversité. La pollinisation est un phénomène biologique au cœur du fonctionnement des écosystèmes, des espaces cultivés ou jardinés. Or la Nouvelle-Aquitaine, première région agricole d’Europe, est riche d’une grande diversité écologique et paysagère. Cette richesse est fragile, affectée par les grandes causes de l’érosion de la biodiversité que sont la destruction et la fragmentation des habitats, les pollutions ou encore le réchauffement climatique1. Nous sommes à l’heure des premiers bilans, à l’aube d’un changement annoncé. Il est temps d’agir et de tout mettre en œuvre pour préserver ce qui reste.

Journée découverte des pollinisateurs

À l’échelle française, un Plan National d’Actions (PNA) pour la préservation des abeilles et des insectes pollinisateurs sauvages a été élaboré en 2016. La Région s’y consacre aussi avec un Plan Régional Pollinisateurs en 2017. Plusieurs grandes orientations structurent ce plan, dont l’amélioration et le transfert de la connaissance.

À notre échelle, leur mise en œuvre passe par l’organisation de journées gratuites et ouvertes à tous dédiées à la fois à la découverte des pollinisateurs et au recueil des connaissances naturalistes possible grâce à de nombreux outils numériques qui permettent à tout à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice dans la préservation de la biodiversité sur notre territoire.
Ce Mercredi 29 Mai 2019 a été justement l’occasion pour une dizaine de personnes de la commune de Lanton (agents de la fonction publique, élus, habitants, associations) de partager autour de cette thématique, de découvrir les enjeux, les problématiques et de découvrir de façon pratique sur le terrain l’univers des pollinisateurs tout en manipulant des outils comme le protocole SPIPOLL (Suivi Photographique des Insectes Pollinisateurs). Le SPIPOLL étant un programme de sciences participatives initié par le Museum national d’histoire naturelle qui a pour but d’étudier les interactions entre les plantes et les insectes.

les sciences participatives, l'une des missions du Parc

D’autres journées sont en cours de programmation…

Pour en savoir plus :

Antoine Pasco chargé de mission biodiversité et sciences participatives
05 24 73 37 49 / a.pasco@parc-landes-de-gascogne.fr

Et sur www.spipoll.org

1) https://www.pollinisateurs-nouvelle-aquitaine.fr/le-plan-regional-pollinisateurs/

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.