Arbre remarquable Arue
Un arbre remarquable à Arue candidate au concours national de l'Arbre de l'année organisé par "Terre Sauvage"

Le Parc naturel régional a pour mission de valoriser et de protéger l’ensemble des patrimoines de son territoire. Les communes sont signataires d’une charte qui fait office de feuille de route quant aux projets. Le travail des agents du Parc consiste aussi à capter les attentes des habitants et tenter d’y apporter la meilleure réponse.
Plus particulièrement, une mission de médiation biodiversité et sciences participatives s’attèle à rendre acteurs ces derniers et se veut à l’appui des initiatives locales.
C’est ici le cas, sur Arue.
Cette commune a à cœur de mettre en valeur la biodiversité atrébate. Et tout commence en 2018 avec un concours organisé par la mairie auprès de ses administrés sur le thème de l’arbre. Un moyen d’impliquer les habitants sur ce qu’ils connaissent mais qui servira autant d’inventaire des arbres remarquables localement.
C’est ainsi que tout ou partie des arbres les plus remarquables (esthétiquement, historiquement et affectivement) ont été visités par Françoise. D’après une idée originale de Claude et des clichés de Françoise, leurs regards complémentaires (artistique et technique) les ont amenées à marquer l’existence de ces fûts, comme Felix Arnaudin avait pu le faire en son temps. Par la photo, garder la mémoire du présent qui passe pour les générations futures.
La biodiversité locale a de la valeur pour ces habitantes et elles ne cessent de le figurer (par la peinture ou la photo). Car leur but est d’abord de mettre à l’honneur la nature et plus précisément les arbres de chez elles. L’association « Les arts de l’Arue » sert cette cause tout en maintenant un tissu social dynamique et amical.
Mieux connaitre son environnement pour mieux le protéger, le projet de ces deux citoyennes l’atteste.
La commune d’Arue n’est pas en reste en matière de biodiversité. Elle s’engage par ailleurs à préserver cette dernière et à la mettre en valeur (journée plantation avec les écoles de la communauté de communes, aménagement des lagunes de Nabias, constructions d’hôtels à insectes, projet de prairie communale associant le périscolaire et les habitants).
Le Parc avait donc à souhait de continuer à travailler avec cette localité. Et cette initiative méritait un coup de collier médiatique et c’est ce qui a été proposé à Françoise et Claude.
Quoi de mieux qu’un concours national de l’arbre de l’année 2020 organisé par la revue « Terre sauvage » et l’Office National des Forêts.
Au travers de ce concours, c’est à la fois la biodiversité qui est mise à l’honneur mais tout autant l’histoire de notre territoire et le lien que les hommes ont entretenu avec leur terroir, avec l’airial en particulier.
Ce concours photographique raconte l’histoire de plusieurs générations d’hommes et de femmes, de siècles traversés, d’intempéries surmontées et justifie notre projet de territoire à tous qui veut protéger et valoriser nos patrimoines.
Cet arbre a une histoire à raconter, admirons-la.

En savoir plus sur la candidature

Si le jury du concours sélectionne cette candidature pour la Région Nouvelle-Aquitaine, le grand public pourra à partir du mois d’octobre et jusqu’au mois de décembre voter pour l’arbre remarquable d’Arue, sur le site www.arbredelannee.com.

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.