ecolieu Potabilis
Rendez-vous cette semaine à Saint-Magne (33) à la rencontre de Béatrice Boyries à l’initiative de l’écolieu Potabilis. Nous y découvrons un immense jardin en permaculture, un camping insolite et une riche programmation d’animations artistiques et culturelles. Béatrice nous livre aujourd’hui ses petites astuces culinaires à base de plantes sauvages comestibles à refaire chez soi toute l’année.
La chronique écopositive, quésaco ?

C'est l'histoire d'acteurs touristiques engagés qui font rimer voyage et sens, des acteurs généreux, ouverts aux autres et sensibles au monde qui les entoure : nos Imaginaterres.
Ils éco-positivent et nous livrent leurs astuces pour concilier préservation de l'environnement, rencontre, partage et lien au territoire.
En ces temps de confinement et si nous prenions (enfin) du temps pour nous et notre entourage ?
Chronique à consommer sans modération et à partager !

#8 Cuisine des plantes sauvages

Le printemps se termine 

Après l’hiver on s’offre une petite cure de jouvence à la sève de bouleau récoltée à Potabilis. Vitamines A/B/C/D/E, anti-oxydants, magnésium, potassium, à consommer le matin à jeun, elle renforce les défenses immunitaires, lutte contre l’arthrose et la cellulite. Qui dit mieux ?

Salades de fleurs comestibles : cueillettes raisonnées bien-sûr, ramassez quelques pâquerettes, ou des fleurs de bourrache (qui apporte un goût épicé) pour agrémenter vos salades.

Fleurs de bourrache

Fleurs de bourrache

L’été arrive à grand pas

Plantain : prenez les têtes et les faire revenir à la poêle avec un peu d’huile, c’est délicieux. Vous pouvez de plus, mâcher les feuilles et frotter vos piqures d’insectes avec, c’est un super cicatrisant.

Plantain

Plantain

Feuilles de tilleul : un incontournable pour vos infusions ou décoction, top pour vaincre les insomnies. Vous pouvez utiliser les jeunes feuilles pour vos salades.

L’automne gourmand

Pâté végétal de glands aux cèpes :

-        Dans un poêle, faites griller légèrement les glands, puis décortiquez-les, hachez-les et mettez-les à bouillir dans l'eau. Celle-ci va devenir brune, car les tanins (l'amertume) se libèrent des glands. Changez l'eau et refaites cuire les glands autant de fois que nécessaire, jusqu'à obtenir de l'eau claire.

-        Mélangez la purée obtenue pauvre en tanin à de l’huile, ail, sel, poivre et quelques cèpes.

-        Disposez le pâté dans un moule, puis mettre à cuire 30 minutes au four.

-        Tartinez puis dégustez !

Pâté de glands aux cèpes

Pâté de glands aux cèpes

À cuisiner toute l’année 

Nous restons dans les tartinades, voici quelques préparations de Béatrice, testées et approuvées par les agents du Parc !

Pesto de menthe, ortie, fanes de carottes (ou même de fenouil). Toujours la même base : les feuilles, de l’huile, sel, poivre, ail ou oignon et noix ou pignons. Cuire et mixer, puis goûter !

Le Pesto d'orties de Béatrice

Le Pesto d'orties de Béatrice

Vous pouvez aussi consommer les orties en soupe (l’incontournable avec une patate et un oignon) ou faire de l’eau d’orties (jeunes pousses trempées toute une nuit et filtrées).

On adore à Potabilis 

Léo, leur affectueux âne, qui peut confondre vos cheveux avec de la paille. Cette vedette à même son fan club d’oies, moins affectueuses mais toutes aussi mignonnes !

CONTACT

8 allée de Roumegoux - Saint Magne

Tél. : 06 25 24 34 22
Courriel : potabilis@laposte.net (10:08)
Facebook : https://www.facebook.com/Potabilis-eco-lieu-la-Ferme-%C3%A0-Cultures-335829323250331/

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.