La ferme des filles Captieux
Une autre économie s'invente ici ! Premier été à la Ferme des Filles et retour sur une belle aventure qui a conduit quatre cousines à installer leur projet d’Ecolieu sur la commune de Captieux.

Les parcours de Jeanne et Julie Lagardère et de Cécile et Sophie Vignaud témoignent de notre époque où de nombreux actifs, jeunes bien souvent, font le choix de vivre en cohérence avec leurs valeurs, plus respectueux de leur environnement, plus sobres, plus solidaires et collaboratifs. L’utopie est devenue réalité pour les quatre cousines. Fortes d’une volonté de fer, d’une bonne étoile et de leurs savoir-faire complémentaires, elles ont pu en une petite année, trouver un nid pour leur projet sur le site de Marahans, propriété de la commune de Captieux. Depuis, la Ferme des Filles, inaugurée en mai dernier, ne désemplit pas.

Les woofeurs, la famille et les amis viennent donner la main aux travaux des champs ; l’agriculture bio est une mine d’enseignements que les filles de la ferme aiment et savent partager.
Les habitants et les touristes apprécient le comptoir à la Ferme, autogéré et ouvert tous les jours. On choisit ses œufs, des tomates, des courgettes… on laisse des sous et le tour est joué. Quant aux vacanciers, ils se déconnectent à fond dans les gîtes forestiers, se régalent de petits-déjeuners fermiers et envoient leurs enfants saluer les poules ou courir en sécurité sur la vaste pelouse de l’airial.

La ferme des filles Captieux

Cette ferme pas comme les autres occupe un lieu partagé avec d’autres acteurs alternatifs de la commune : la coopérative Co-Actions et l’écocamping Cap Cabanes. C’est stimulant, créatif et ouvre sur des belles perspectives de projets en Sud Gironde.

En savoir plus : Sur Facebook > La Ferme des Filles

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.