Chronique éco-positive #13
Un peu de gourmandise ne nous fera pas de mal. Nous partons dans les Landes d’Armagnac rencontrer Claudie Corty, notre coup de cœur culinaire qui nous livre ses recettes de grand-mère. Elle vit à Lagrange dans une magnifique maison traditionnelle, fait accueil en gîte et surtout Claudie est l’auteure de nombreux ouvrages sur la cuisine traditionnelle du Sud-ouest.

La chronique écopositive, quésaco ?

C'est l'histoire d'acteurs touristiques engagés qui font rimer voyage et sens, des acteurs généreux, ouverts aux autres et sensibles au monde qui les entoure : nos Imaginaterres. Ils éco-positivent et nous livrent leurs astuces pour concilier préservation de l'environnement, rencontre, partage et lien au territoire.Chronique à consommer sans modération et à partager !

# 14 Cuisine traditionnelle gasconne

Promenade gourmande en Bas Armagnac, un hommage à la cuisine d’antan

Claudie Corty née Capdeville, c’est la générosité incarnée. De la cuisine du terroir sans prétention, mais qui nous en mettra plein les sens. Ses recettes proviennent de savoir-faire acquis durant son enfance en observant les femmes de la famille s’activer autour de leurs fourneaux, au quotidien.

Chou braisé aux saucisses

Il vous faudra un chou, 8 saucisses (idéalement confites), du vinaigre, sel, poivre et beurre.

- Nettoyer le chou et le couper en grosse lamelles, puis le faire bouillir 10 minutes dans une bouillante et salée. Égoutter.

- Mettre dans une cocotte avec du beurre, sel, poivre et cuire doucement en couvrant une trentaine de minutes.

- Faire revenir les saucisses à la poêle, retirer et poser sur le chou.

- Déglacer la poêle avec le vinaigre.

- Verser le tout sur le chou, saucisse, couvrir et cuire 5 minutes.

Le petit plus : servir avec des croûtons aillés.

chou

Salsifis de grand-mère

Salsifis, persil, ciboule, sel, poivre.

- Nettoyer les salsifis, rincer avec une eau citronnée.

- Cuire à l’eau salée.

- Faire fondre du beurre dans une casserole, ajouter persil, ciboule hachée et salsifis égouttées.

- Remuer et assaisonner.

Coque landaise

500g de farine, 1 sachet de levure de boulanger, 1 pincée de sel, eau tiède, huile.

- Mettre la farine avec la levure dans un saladier. Faire un puits et y mettre le sel.

- Verser l’eau tiède petit à petit en mélangeant avec une cuillère en bois.

-Former une boule et pétrir légèrement. Il faut obtenir une boule ni trop collante ni trop ferme.

- Couvrir et laisser reposer 2 heures.

- Poser la pâte levée sur un plan de travail farinée. Les étaler grossièrement et former des boules de la taille d’une orange. Les étaler à la main en leur laissant une épaisseur d’environ 1 cm.

- Faire chauffer l’huile dans une poêle et y mettre les coques. Laisser dorer puis les retourner en les aplatissant légèrement.

- Poser sur un papier absorbant.Le petit plus : servir avec du sucre, de la confiture ou du miel.

Vin de sauge

1 litre d’eau-de-vie (ou de fruit), une grosse poignée de fleurs de sauge.

- Mettre les fleurs à macérer dans l’alcool et laisser au soleil pendant un mois et demi.

- Filtrer.

C’est un « remontant » à boire comme une liqueur.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

On adore : son gîte traditionnel et son jardin généreux

Maison de caractère entièrement restaurée pour une immersion gasconne garantie. Le gîte est situé à la campagne en haut d’une colline, proche de la station de Barbotan les Thermes. Le jardin quant à lui, avec ses légumes d’autrefois, ses plantes aromatiques et sa marre à écrevisses, est un vrai parc pédagogique.

bordonnet

Pour aller plus loin

Claudie peut vous proposer des initiations à la cuisine traditionnelle gasconne. Ses livres de recettes sont disponibles en vente sur le site de l’éditeur : Editions PyréMonde

cuisine

Contact

Claudie Corty-Capdeville

1295 route de Créon, 40 240 Lagrange

Tel. 05 58 44 66 32

Email : lagrange@gitebordonnet.com

http://www.gitebordonnet.com

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.