Chronique écopositive #3
Vers une prévention par l'alimentation... Chronique avec notre experte du jour, Katie Boshetti, maison d’hôtes à Salles et professeur de cuisine énergétique.
La chronique écopositive, quésaco ?

C'est l'histoire d'acteurs touristiques engagés qui font rimer voyage et sens, des acteurs généreux, ouverts aux autres et sensibles au monde qui les entoure : nos Imaginaterres.
Ils éco-positivent et nous livrent leurs astuces pour concilier préservation de l'environnement, rencontre, partage et lien au territoire.
En ces temps de confinement et si nous prenions (enfin) du temps pour nous et notre entourage ?
Chronique à consommer sans modération et à partager !

#3 Vers une prévention par l'alimentation

eco3

Le maintien de la santé est entre les mains de chaque individu. À chaque repas, nous avons une occasion de contribuer à notre santé (et à notre immunité). La cuisine énergétique repose sur un équilibre dans notre alimentation ; par la quantité, la composition, l’origine végétale ou pas, la nature…

 

Conseil 1 : privilégier les hydrates de carbone complexes

Céréales complètes, légumes, légumes secs, fruits frais et secs, oléagineux, plus les produits animaux maigres (poisson, volaille).

L’astuce de Katie : légumes verts à volonté !!

 

cerealescompletes

Conseil 2 : réduire les graisses

Viande, beurre, œufs, lait et produits laitiers (surtout ceux de la vache), sucre raffiné, aliments artificiels (additifs et conservateurs), alcool ou encore le sel de table blanc raffiné.

L’astuce de Katie : laits végétaux et sucres naturels.

La cuisine énergétique

On peut classer les aliments énergétiquement, plutôt en expansion (yin) ou plutôt en contraction (yang). Parmi les aliments quotidiens possibles, certains ont des tendances extrêmement yang, comme le sel blanc, tandis que d'autres, comme le sucre, ont des tendances extrêmement yin. D’autres encore ont ces facteurs complémentaires en proportions plus équilibrées. Nos habitudes alimentaires sont devenues aujourd'hui, trop extrêmes.

Astuce de Katie : manger des aliments Yin et Yang en proportions raisonnables et favoriser les produits équilibrés auront un effet d'harmonisation, à la fois interne (en nous-même) et externe (sur notre environnement), permettant ainsi la prévention de maladies et le maintien en bonne santé.

Les aliments les plus équilibrés : 

Céréales complètes (riz, blé, millet, orge avoine, seigle, sarrasin, maïs...), les légumineuses, les légumes frais locaux et les légumes de la mer (algues), les fruits de saison frais et secs, les oléagineux (amandes, noisettes, sésame, tournesol, courge, noix...), les boissons non-stimulantes ou encore les huiles végétales de 1ère pression à froid.

fruits et légumes de saison

Éviter les aliments trop yin (expansion)

Produits chimiques (additifs alimentaires, engrais chimiques, médicaments, drogues), sucre, miel, les sirops et boissons sucrées, vitamines artificielles, levure chimique, fruits tropicaux (bananes, mangues, papayes), légumes tropicaux (tomates, pommes de terre, aubergines, qui ont un contenu élevé en potassium ou provoquent une réaction acide), produits laitiers de la vache, les céréales raffinées et farines blanches, épices et condiments fortes, excitants (alcool, thé, café).

produits laitiers de vache

Résister à l’appel des aliments yang (contraction) :

Œufs, viande notamment rouge, charcuterie, poisson à chair rouge, fromages plus salés de vache, sel blanc raffiné.

 

Face au problème croissant des maladies de dégénérescence, les solutions existent dans notre assiette, notamment par un équilibre alimentaire entre yin et yang, en harmonie avec notre environnement. L'alimentation est l'un des piliers fondamentaux du système immunitaire pour maintenir la santé.

>>> Pour aller plus loin et participer aux stages de Katie :

https://www.facebook.com/pg/kathieboschetti/

http://www.katieboschetti.com

46 route de Badet

05 56 88 47 24

BONUS : Relire l’article du blog sur l’atelier végétarien.

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.